•   poniedziałek, 24 lutego 2020
Puissance

Comment l'alimentation peut-elle influer sur la puissance ?

La dysfonction érectile est un problème croissant. Nos compatriotes ne peuvent donc pas prétendre que ce problème ne les concerne pas non plus. Parmi les personnes aux prises avec cette maladie, ce sont les hommes de plus de 50 ans qui dominent. Cependant, la puissance peut être compromise par d'autres maladies graves auxquelles les hommes sont confrontés.

Le terme impuissance est utilisé principalement pour décrire les irrégularités que nous traitons dans le but d'obtenir de la satisfaction avec les rapports sexuels. Les maladies vasculaires semblent venir au premier plan ici, mais les causes des problèmes de puissance comprennent aussi de mauvaises habitudes alimentaires et l'obésité. Ainsi, si ces problèmes sont de plus en plus prononcés et qu'il est difficile d'en déterminer la cause spécifique, la meilleure solution semble être un changement d'alimentation.

Ne pas manger quoi ?

Il existe un grand nombre de produits dont la consommation peut avoir un effet particulièrement néfaste sur notre vie sexuelle. Il convient de mentionner ici, entre autres, les produits hautement transformés, la viande rouge et les produits gras. Elles sont savoureuses, mais leur consommation entraîne le stress oxydatif associé à la présence de grandes quantités de radicaux libres. Il y a un problème ici, au fait. La résignation aux produits hautement transformés peut ne pas suffire, il est donc utile d'inclure dans le menu quotidien également les produits connus pour permettre une lutte efficace contre les radicaux libres. Vous devriez prendre soin à la fois des repas riches en antioxydants et de ceux qui contiennent des niveaux élevés de fibres dans leur composition. La consommation de grandes quantités de graisses animales n'est pas acceptable, mais rien ne nous empêche d'augmenter la consommation d'acides gras polyinsaturés, riches en poisson et en huile d'olive, par exemple. Les produits céréaliers, en particulier le pain blanc, les petits gruaux et les pâtes à base de farine blanche, peuvent également être défavorables à l'activité.

Manger quoi ?

Si vous recherchez un régime spécial pour la puissance, vous devriez d'abord vous concentrer sur sa richesse en vitamines et en minéraux. Ici, une attention particulière doit être portée aux légumes et fruits riches en vitamine C, il faut donc se rappeler que l'activité est favorablement influencée par : chou blanc et rouge, chou frisé, ail, chou-fleur, citron, orange, framboise, fraise, kiwi. Les produits à forte teneur en bêta-carotène peuvent également constituer un support précieux. Dans ce contexte, les pois verts et les poireaux sont particulièrement précieux, mais les carottes, les abricots, les prunes et les pêches sont également utiles.

Voir aussi